TOP MUSIQUE QUÉBÉCOISE

Étant de nouvelles blogueuses, 2017 a particulièrement été mouvementée en terme de découvertes pour nous. Plusieurs expériences et trouvailles musicales ont fait partie de nos plus beaux souvenirs. Puisque le début d’une nouvelle année rime souvent avec des bilans de toutes sortes, nous avons pris comme résolution de vous partager davantage de suggestions de musique dans les mois à venir, tout comme nous le faisons déjà entre nous deux depuis que nous nous connaissons. Nous vous proposons donc le TOP 10 de nos chanteurs ou groupes favoris québécois de 2017, francophones et anglophones.

hipstamaticphoto-537565417-558102.jpg

  1. THE LOST FINGERS:  L’année 2017 a débutée au rythme de ce cd qui a joué en boucle pendant des jours et elle a fini sur les même notes de l’album de Noël des Lost Fingers, Christmas Caravan. Nous avons succombé à ces rythmes connus joués de façon inattendue pour un son festif et indémodable. Cette année, ils nous ont surprises avec un deuxième album des Fêtes, « Coconut Christmas ».  Alors que l’été dernier, ils nous ont offert leurs versions des meilleurs succès des années 60 à 2000, le temps d’une accalmie de pluie au Kiosque Edwin-Bélanger. Les Lost Fingers, ce sont des rythmes qui nous mettent le sourire au visage à tous coups.
Lors du spectacle des Lost Fingers au Kiosque Edwin Bélanger, l’été dernier

2. DEAR CRIMINALS:  Bien que nous connaissions déjà le nom du groupe ainsi que la voix extraordinaire de sa chanteuse, aussi membre du groupe Random Recipe,  Dear Criminals fait partie des découvertes marquantes de notre année 2017. Lors d’une émission de Formule Diaz à l’hiver dernier, on a pu apprécier un extrait de leur performance à l’Église Saint-Jean-Baptiste accompagnés d’étudiants de l’École secondaire Joseph-François Perrault. L’album de ce spectacle est d’ailleurs disponible. La trame sonore du film Nelly est aussi d’eux. Avec le mélange vocale unique de ses deux chanteurs accompagnés d’une musique symphonique, Dear Criminals offrent une musique d’ambiance parfaite.

Lire la suite

Publicités

NOTRE TOP 5 D’IDÉES POUR VOS BAS DE NOEL!

Au cours de cette première année d’aventures en tant que blogueuses, nous avons eu la chance de rencontrer des gens inspirants par leur créativité et leurs ambitions. Ceux-ci, nous ont souvent aussi permis de découvrir des produits que nous affectionnons maintenant particulièrement soit par leur qualité, leur recherche ou leur originalité. Parce que nous voulions souligner l’importance d’acheter local pour encourager ceux qui se cachent derrière ces idées, ces jeunes créateurs et entrepreneurs qui prennent des risques et persévèrent pour suivre leur passion, nous vous présentons notre top 5 de trouvailles à mettre dans vos bas de noël ou sous le sapin cette année.

1. Une carte cadeaux: Commençons d’abord par mettre les choses au clair. L’idée préconçue qu’offrir une carte cadeau est un geste impersonnel est maintenant révolue! Le but étant de donner l’opportunité à l’être cher de choisir ce qui lui ferait plaisir ne veut pas dire pour autant de ne pas se montrer imaginatif. Les choix sont vastes en matière de certificat cadeau, il ne suffit que de trouver l’idée surprenante et originale.

Mme G présentée en janvier et février au Théâtre La Bordée, le nouveau Pavillon Pierre-Lassonde du MNBAQ et un atelier culinaire à la Folle fourchette.
  • Pour ceux qui aiment les arts dramatiques, offrez un certificat cadeau du Théâtre La Bordée. Sachez qu’il reste encore plusieurs pièces intéressantes à venir pour la saison 2017-2018, dont la production Mme G. Pour la période des fêtes, on vous offre le spécial 3 pièces pour 75$ ou 85$ (selon l’âge). Pourquoi ne pas en profiter pour vous gâter par la même occasion et pouvoir assister aux représentations de votre choix avec votre amoureux, votre mère ou votre meilleure amie.
  • Pour le ou la cuisinier(ère) en herbe, un certificat cadeau à La Folle Fourchette de Limoilou sera assurément apprécié. Le ou la gâté(e) pourra choisir entre un nouvel outil de cuisine utile, un livre, de la vaisselle unique ou encore un atelier pour approfondir ses connaissances. La toute nouvelle horaire des cours est d’ailleurs maintenant en ligne. Profitez-en pour passer en boutique et faire le plein d’accessoires uniques pour votre tablée de noël.
  • Pour les gourmands, offrez un certificat de CELEB ÉVÉNEMENTS valide pour un parcours épicurien de son choix. Ce cadeau, c’est une soirée ou un après-midi de découvertes culinaires dans une ambiance festive. Le guide du parcours choisi accompagnera, à pieds, vos invités dans des restaurants sélectionnés d’un secteur de la ville, comme St-Roch, le Vieux-Québec ou la rue Maguire. Il ne restera, pour celui ou celle à qui vous l’offrirez, qu’à réserver en ligne le parcours de son choix ainsi que la date. À noter que les groupes formés seront d’environ 12 personnes, c’est peut-être l’occasion de former un groupe d’amis pour les accompagner.
  • Pour l’artiste: Un abonnement au Musée national des beaux-arts de Québec: Plusieurs belles expositions à venir cette année, dont celle d’Alberto Giacometti et c’est encore possible d’y voir l’expo de Mitchell et Riopelle jusqu’au 7 janvier. Le membre recevra des invitations pour des événements spéciaux et aura droit à des rabais de toutes sortes dont pour le stationnement, aux restaurants et sur les achats à la librairie-boutique. Lorsque vous irez acheter l’abonnement cadeau sur place, passez donc justement par la boutique. Là, vous trouverez une multitude d’idées cadeaux pour tous les âges: livres, papeterie, foulards, sacs, affiches et quelques items inusités, comme le miel du musée. Et oui, les abeilles du secteur ont butiné sur le toit tout l’été dernier et vous offrent leur miel unique!
Le miel du MNBAQ et l’atelier sur les pâtes à la Folle fourchette.

2. Un alcool d’ici: Qui dit noël, dit souvent prendre un p’tit verre avec la famille et les amis! Depuis quelques années au Québec, de nouveaux producteurs sont apparus sur le marché des alcools et des spiritueux. Plusieurs d’entre eux ont même gagné des prix ou se démarquent maintenant mondialement. C’est donc l’occasion de faire connaitre aux gens d’ici les trésors que l’on conçoit et produit chez nous. Que ce soit pour l’heure de l’apéro ou encore comme digestif, voici quelques alcools à offrir et à consommer (avec modération) dans le temps des fêtes! Ils feront aussi un très beau cadeau d’hôtesse.

Lire la suite

FELIZ NAVIDAD AU TEQUILA LOUNGE

Ceux qui nous connaissent le savent, nous adorons la culture mexicaine. Nous nous laissons toujours entraîner par un rythme latino et quand il y a de la guacamole, des margaritas et des enchiladas, nous sommes heureuses, c’est garanti! Quand nous avons appris l’ouverture d’un restaurant traditionnel mexicain dans St-Roch il y a quelques années, nous n’avons donc pas hésité à l’essayer. Depuis, nous nous plaisons à y retourner avec des amis pour déguster les plats du Mexique cuisinés par Carolina et pour profiter de la musique d’ambiance latine toujours bien présente. En ce début d’hiver, on se sent festif et caliente et après tout, une visite au Tequila Lounge c’est pas mal plus abordable et accessible qu’un voyage dans le sud!

Certains de vous ont peut-être lu l’article portant sur Ariane et Carolina, les deux propriétaires du restaurant, dans le magazine 1608 de l’été dernier. Bien que nous les avions déjà croisées quelques fois, nous ne connaissions pas leur parcours et cela nous a donné envie d’en apprendre davantage sur elles. C’est que leur cheminement est loin d’être banal et aussi très inspirant pour nous. Alors qu’Ariane, pleine d’assurance face ses choix et ses valeurs, administre le restaurant et bourdonne d’idées d’entrepreneure. Carolina, elle, s’est complètement immergée dans notre culture pour y amorcer un projet de restauration tout en y apprenant le français, qu’elle maîtrise très bien. C’est pour ces raisons et plusieurs autres que nous avions envie de vous parler de ces deux filles solides et créatives.

IMG_5462

 Carolina, à gauche, et Ariane dans un champ d’agave au Mexique. Derrière elles, au loin, on voit un volcan.

Lire la suite

DE L’ART ET DES SAVEURS ENTRE BAIE-SAINT-PAUL ET LA MALBAIE

Parce qu’on n’a pas toujours envie de faire des heures de route interminable pour sortir de la ville, pour voir de grands espaces et pour se sentir dépaysé, nous avons pensé vous parler de cette région que nous aimons tant: Charlevoix. Même si nous y sommes des habituées, elle semble pourtant encore pouvoir nous surprendre. Il y a quelques semaines, guidés par les coups de cœur de la semaine du Magazine 1608, de notre tuque et de notre glacière, nous avons emprunté la 138, direction Charlevoix!

Après un peu plus d’une heure dans les caps déjà enneigés par ce début novembre, on aperçoit le paysage de Baie-Saint-Paul. Ce village est d’abord une découverte de jeunesse. Nous y passions lors d’une sortie aux baleines avec des copines ou y faisions un arrêt en direction du Casino. Nous le visitions à l’automne, simplement pour le plaisir de s’émerveiller devant ses couleurs et surtout pour y visiter les galeries d’art de son artère principale.

Ce fût une belle initiation à l’art dès notre jeunesse en découvrant des peintres comme Guy Paquet ou Claude Théberge. C’est dans ces galeries que les premiers célèbres bustes nus de Corno furent exposés. Alors que sur le haut d’une colline, nous pouvions découvrir un visage sculpté dans la pierre, dans le village un homme géant en acier regardait au loin vers le fleuve. L’art est partout et tout au long de l’année à Baie-Saint-Paul. Des festivals, il y en a pour tous les goûts. Il y a le Festif, pour la musique au mois juillet, Rêves d’automne pour la peinture et le Symposium international d’art contemporain. C’est d’ailleurs dans cette ville que l’univers du Cirque du Soleil est né, en 1980, avec les Échassiers de la Baie .

Lire la suite

TOUT EST DANS LA MATIÈRE CHEZ ALEX ET MARIE

Nous avons fait une autre belle rencontre cette année avec la découverte de deux jeunes designers de mode féminine Alexandra et Marie-Josée de la griffe Alex et Marie. Ces créatrices de Québec mettent de l’avant un style contemporain-classique en créant des vêtements pour la femme de carrière, autre que des tailleurs, assez confortables pour les longues journées au travail et suffisamment habillés pour les sorties en soirée. Le choix soigné des coupes et des tissus est fait dans l’intention de s’ajuster aux courbes de tous les types de corps féminins.

À l’atelier-boutique où Alex et Marie nous ont reçues.

Lire la suite

CHAQUE AUTOMNE J’AI ENVIE DE MOURIR

Vous vous dites sûrement que les filles de Demain la veille sont déprimées! Bien sûr, on a comme pas mal tout le monde d’ailleurs, un peu les blues des journées qui raccourcissent, mais ne vous inquiétez pas! C’est plutôt le titre d’un livre que l’on souhaite vous suggérez pour justement mettre un peu de piquant et de rires dans vos soirées d’automne. Même si certains passages sont tristes, ce livre n’est pas du tout déprimant. Nous dirions plutôt qu’il vous fera sourire assurément!

Le livre de Steve Gagnon et de Véronique Côté est un recueil de 37 courtes histoires. Ce sont des secrets exprimés sous la forme de monologues par leurs auteurs. En fait, lors de la première édition du célèbre parcours déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant du Carrefour international de théâtre de Québec, Véronique a eu l’idée de lancer un appel à la population pour trouver l’inspiration pour son tableau, qui fût nommé « Jardins secrets », et qui prit place dans le parc Lucien-Borne. On y avait installés des lits où des acteurs prenaient place pour confier aux spectateurs leurs secrets les plus intimes. Véronique a donc reçu des centaines de textes anonymes qui exprimaient des fantasmes, des confidences, des rêves ou même des obsessions. C’est là que débuta pour elle et pour Steve Gagnon l’écriture, après avoir trié et choisi des textes allant du plus émouvant au plus insolite. Leur oeuvre fût présentée en mai 2009 et 2010.

Lire la suite

LA BOUTIQUE IVY, PRÊT-À-PORTER ET À REPORTER!

Situé sur René-Lévesque près de la rue Cartier, le petit édifice de briques peintes en blanc avec son logo contrastant pique assurément la curiosité des passants. Celui-ci nous rappelle, en fait, des boutiques visitées dans les quartiers populaires du Mile End ou de Brooklyn. À notre connaissance, c’est d’ailleurs le seul endroit du genre dans la ville: un bâtiment de deux étages de boutique donnant directement sur la rue. Plusieurs résidentes du secteur sont des habituées, d’autres découvrent l’endroit en prenant une marche dans le coin alors que certaines clientes arrivent de régions plus éloignées et y font un arrêt obligatoire parce qu’elles suivent déjà le compte Facebook ou Instagram du magasin.

La nouvelle image de marque créée par des amis de Layla

Si comme pour nous, le week-end gris et pluvieux vous a inspiré à faire le grand ménage de votre garde-robe pour ranger jupes et sandales et sortir les petits lainages peut-être avez-vous eu aussi envie de vous débarrasser de quelques morceaux pour faire de la place à de la nouveauté? Chez IVY,  on est déjà prêt pour les journées plus fraiches avec une superbe sélection de vestes, tricots et foulards et en plus, on vous offre de prendre en consigne vos vêtements dont vous souhaitez vous départir. En passant la porte, vous serez accueillies par le bienvenue souriant de Layla ou de sa maman, Vicky, toutes deux propriétaires. Au rez-de-chaussée du magasin, vous pourrez admirer et essayer les nouveautés qui s’ajoutent aux deux semaines environ tandis qu’à l’étage vous pourrez fouiner la section de vêtements pré-portés dûment sélectionnés par Vicky. Layla nous explique que pour tout ce que vous pourrez trouver dans la section seconde main, Vicky s’est assurée personnellement qu’elle aurait envie de l’acheter pour elle ou encore pour sa fille ou sa grand-mère.

HipstamaticPhoto-528480941.848437Layla nous présente son coup de foudre: un jacket de denim à imprimés fleuris.

Lire la suite

À VOS LIVRES: BIBLIOTHÉRAPIE POUR L’AUTOMNE!

Les résidents et visiteurs du quartier des arts ont récemment pu constater l’installation de toutes nouvelles boîtes colorées contenant des livres usagés nouvellement installées ici et là dans le secteur. Des curieux s’arrêtent et osent en ouvrir les portes pour y découvrir des bouquins de tous les genres, romans, encyclopédies, recueils historiques, et même des livres de cuisine ayant parfois beaucoup d’âge, mais sûrement toujours une histoire. Ils les feuillettent, ils choisissent et repartent avec quelques coups de coeur. La seule demande: laisser un livre en échange ou venir rapporter votre trouvaille dans cette boîte ou une autre, lorsque la lecture en sera terminée. C’est tout à fait gratuit et sans besoin d’abonnement.

HipstamaticPhoto-526241893.209244

 Coin rue Cartier et Aberdeen, une nouvelle boîte à livres y est installée depuis la fin de l’été

Ailleurs dans la région de Québec, l’installation de ces boîtes à livres gagne de toute évidence de plus en plus en popularité. Il y en aurait tout près d’une cinquantaine seulement à Québec. Cet été, nous en avons croisés, entre autre dans St-Roch, sur la rue St-Vallier et à la Marina près de la piscine spéciale pour les tous petits. Lors d’une visite à l’Île d’Orléans, nous sommes aussi tombés avec surprise sur une boîte tout près de l’Auberge la Goéliche où les visiteurs s’arrêtent pour admirer la ville et le fleuve. 

Lire la suite