L’art de la joie…

Voilà le thème de la 8è édition de la Manif d’art de Québec. Nous avons eu la chance de participer à l’inauguration de son exposition centrale se tenant au Musée national des beaux-arts vendredi dernier, le 17 février. Le lobby du nouveau pavillon Pierre Lassonde etait bondé de visiteurs pour l’occasion. Nous avons d’ailleurs été heureusement surprises d’y voir des gens d’âges et de milieux aussi variés se côtoyer pour célébrer tous ensemble les arts dans une ambiance festive. De jeunes enfants jouaient dans le grand escalier pendant que les parents parlaient autour d’un verre de vin. Les artistes, eux, se mêlaient aux curieux pour jaser et admirer les oeuvres de leur amis. On pouvait certainement y sentir, qu’à Québec, les gens aipprécient l’art et la culture.

Lors de cette soirée, il nous a été permis de voir certains artistes à l’oeuvre. Une panthère rose peignait les murs de la salle au rouleau d’une couleur rose bonbon, des comédiens faisaient partie intégrale de certaines oeuvres en tant que performeurs, ce qui surprenait et touchait les visiteurs à en voir leur réaction. Nous avons beaucoup aimé vivre cette expérience de découvertes, de salles en salles, dans une ambiance décontractée où les gens parlaient (parfois fort) et riaient, ce qui est peu commun dans un musée. Un DJ mixait même sur place et quelques visiteurs dansaient sans gêne. Nous y avons croisé quelques artistes que nous connaissons et qui participent soit à l’exposition de cette année ou qui sont exposés dans la section Arts décoratif et design du Québec. On les sentait fiers et excités de faire partie de l’événement. (Scoop: nous aurons l’occasion de vous les présenter prochainement…)

L’expo du MNBAQ surprends souvent, fait rire quelques fois, intérresse et captive à coups sûrs. On peut s’approcher de l’art comme jamais, même y entrer, comme c’est le cas pour l’installation de BGL.

hipstamaticphoto-509070318-866093BGL (Québec, Canada), Canadassimo (L’Atelier), 2015-2017

Portion adaptée d’un aménagement présenté à la Biennale de Venise, l’oeuvre est éclectique, colorée et dynamique. Plus on s’y perds, plus on découvre des détails surprenants dans ce désordre organisé. On y sent un rapport fort à la création et à la surconsommation.   

hipstamaticphoto-509070365-375465BGL (Québec, Canada), Canadassimo (L’Atelier), 2015-2017

Plus loin, nous avons été surprises par une parade pour y deviner, cachés derrière un écran, un groupe de musiciens. Au mur, étaient accrochés les portraits de ces figurants aux poses et aux émotions diverses, toujours amusantes à nos yeux, qui avaient abandonnés leur instruments sur place.

hipstamaticphoto-509071229-561790Jacynthe Carrier et l’Orchestre d’hommes-orchestres, (Québec, Canada), Parade, 2015

La Biennale de Québec, c’est trois mois de découverte d’une centaine d’artistes d’ici et de l’international. Il est possible de voir les oeuvres au MNBAQ, mais aussi un peu partout en ville comme dans certaines galeries d’art et bibliothèques, dans des vitrines de commerces tel qu’au magasin Simons du Vieux-Québec ou encore à l’extérieur de l’église St-Roch, puisque la Biennale c’est la célébration des arts publics. Plusieurs activités sont d’ailleurs organisées: discussions, ateliers ou conférences.

Pour l’occasion, le rendez-vous des Matins créatifs du mois célébrait, lui aussi à sa façon l’événement, en présentant son déjeuner-conférence à la galerie l’Oeil de poisson. Sur place, plusieurs habitués dégustaient du pudding au chocolat en écoutant les deux invitées du mois nous parler de leur rôle et implication dans la tenue de la Biennale. Alexia Fabre et Anne-Sophie Blanchet, commissaire de la Manif d’art 8, y étaient inspirantes et généreuses. Elles nous ont présentées, entre autres, une artiste que nous avons beaucoup appréciée, Sarah Anne Johnson exposée dans la salle de VU.

hipstamaticphoto-509033247-388492Sarah Anne Johnson

Cette photographe de Winnipeg, capte des moments lors de fêtes et de festivals pour ensuite les retoucher de découpages, collages ou même de brillants. Sa série Field Trip sent définitivement la liberté et l’euphorie des moments éphémères. Son vernissage est présenté jusqu’au 19 mars.

hipstamaticphoto-509033101-813956Sarah Anne Johnson

Pour en connaitre plus sur la Manif d’art qui se poursuit jusqu’au 14 mai et voir la programmation, vous pouvez consulter la page web ici: http://manifdart.org/

hipstamaticphoto-509834518-851547

(Pour l’image en en-tête, voir: Jacynthe Carrier et l’Orchestre d’hommes-orchestres, (Québec, Canada), Parade, 2015)

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’art de la joie… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s