DE L’ART ET DES SAVEURS ENTRE BAIE-SAINT-PAUL ET LA MALBAIE

Parce qu’on n’a pas toujours envie de faire des heures de route interminable pour sortir de la ville, pour voir de grands espaces et pour se sentir dépaysé, nous avons pensé vous parler de cette région que nous aimons tant: Charlevoix. Même si nous y sommes des habituées, elle semble pourtant encore pouvoir nous surprendre. Il y a quelques semaines, guidés par les coups de cœur de la semaine du Magazine 1608, de notre tuque et de notre glacière, nous avons emprunté la 138, direction Charlevoix!

Après un peu plus d’une heure dans les caps déjà enneigés par ce début novembre, on aperçoit le paysage de Baie-Saint-Paul. Ce village est d’abord une découverte de jeunesse. Nous y passions lors d’une sortie aux baleines avec des copines ou y faisions un arrêt en direction du Casino. Nous le visitions à l’automne, simplement pour le plaisir de s’émerveiller devant ses couleurs et surtout pour y visiter les galeries d’art de son artère principale.

Ce fût une belle initiation à l’art dès notre jeunesse en découvrant des peintres comme Guy Paquet ou Claude Théberge. C’est dans ces galeries que les premiers célèbres bustes nus de Corno furent exposés. Alors que sur le haut d’une colline, nous pouvions découvrir un visage sculpté dans la pierre, dans le village un homme géant en acier regardait au loin vers le fleuve. L’art est partout et tout au long de l’année à Baie-Saint-Paul. Des festivals, il y en a pour tous les goûts. Il y a le Festif, pour la musique au mois juillet, Rêves d’automne pour la peinture et le Symposium international d’art contemporain. C’est d’ailleurs dans cette ville que l’univers du Cirque du Soleil est né, en 1980, avec les Échassiers de la Baie .

Alors que pendant les saisons plus achalandées de l’hiver, les skieurs s’y arrêtent, l’été c’est pour le kayak de mer ou les randonnées en montagne que les touristes aiment s’y rendre. Personnellement, nous aimons bien le mois de novembre. Parce qu’on y est calme, que ça redonne de l’énergie pour la saison grise et qu’il fait bon se réchauffer devant le foyer d’une auberge ou d’un restaurant.

Parmi les incontournables, il y a le restaurant le Mouton Noir, une des meilleures tables du coin. Fondé par quelques hippies dans les années 70, l’endroit accueillait à l’époque des poètes, chanteurs et artistes populaires. L’été, vous aimerez y manger sur la terrasse bordant la rivière après une partie de pétanque. Pour nous, notre plat préféré d’automne est sans aucun doute la Cocotte de porc de Charlevoix avec érable et coriandre.

Un peu plus loin sur la rue, nous vous conseillons d’arrêter déguster une bonne bière de la Microbrasserie de Charlevoix tel que la célèbre Vache Folle, au Saint-Pub. Comme l’exprime bien leur slogan: Et buvez en tous!

Au restaurant le Mouton Noir

Nous, c’est plutôt directement à la boutique où certaines des bières sont aussi brassées, que nous sommes arrêtés acheter quelques bouteilles. Nous avons aussi profité des conseils pour un accord en lien avec les fromages trouvés à la Maison d’affinage de la Maurice Dufour, qui se trouve juste un peu plus haut sur la route.

La boutique de la Microbrasserie de Charlevoix

C’est là où est produit le célèbre fromage à base de lait de vache pasteurisé, le Migneron de Charlevoix. On nous a expliqué que chaque année 30 000 visiteurs passent à la boutique nouvellement rénovée pour goûter aux fromages. Parmi les nouveautés, Le Secret de Maurice à base de lait de brebis, a certainement été un coup de cœur.  Depuis cet été, il est aussi possible de manger au nouveau restaurant adjacent à l’accueil, Les Faux-Bergers. L’été dernier des artistes y ont aussi offert des prestations intimes sur les lieux. On nous a même dit qu’on y travaille en ce moment un projet de production d’un alcool à base de petit-lait. En quittant l’endroit, on nous conseille de se rendre au village voisin de Saint-Urbain pour y trouver des charcuteries et pâtés pour notre souper.

Le fromage Migneron et des pâtés et rosettes de la Charcuterie charlevoisienne

Première halte donc, à la Charcuterie charlevoisienne où l’accueil est particulièrement jovial. Là, nous avons craqué pour la rosette, le saucisson brasier  au paprika et le pâté à l’érable. Nous avons aussi rapporté à la maison des saucisses au fromage 1608 de Charlevoix. Ensuite, nous sommes arrêtés à La Ferme Basque, producteur de canard à foie gras, située à une minute de là. Nous y sommes accueillis par l’odeur de gâteaux fraîchement sortis du four. La propriétaire nous a fait faire le tour de la boutique après nous avoir parlé de sa région d’origine, le Pays Basque, situé dans le sud-ouest de la France.

Nous poursuivons après notre route vers La Malbaie, où nous avons passé la nuit dans une des nombreuses auberges du secteur. Juchée sur une colline et avec vue sur le fleuve, nous avons goûté aux emplettes de la journée et profité du feux de foyer. Le lendemain matin, nous décidons de prendre la route longeant le fleuve pour faire quelques arrêts de plus chez des commerçants et artisans.

Notre premier stop se fait bien sûr à la maison de Poterie de Port-au-persil. Dans cette grange jaune, depuis 1974, plusieurs visiteurs y ont fait de merveilleuses trouvailles. Nous nous sommes laissés tenter par une petite tasse à espresso aux couleurs et effigie de l’endroit, mais vous pouvez y découvrir le style unique d’une grande sélection d’artisans en poterie. Pour ceux qui aimeraient créer eux-mêmes une pièce, sachez que l’endroit offre aussi des ateliers sur place pour personnes seules ou en groupes.

Ensuite, il va de soi de visiter la galerie d’art Au p’tit bonheur. Là, sur deux étages et de pièces en pièces, vous pouvez découvrir à travers les yeux d’artistes de la région, les plus belles vues de Charlevoix. Depuis toujours, nous aimons y retrouver les toiles de Rémi Clark qui imagent les rues étroites du Vieux-Québec enneigées.

HipstamaticPhoto-532197807.598951

Au retour vers Québec, nous aimons arrêter de nouveau à Baie-Saint-Paul pour couper la route en deux. Si nous avons un peu de temps, nous visitons le Musée d’art contemporain où nous avons même déjà eu la chance de voir une expo de publicités d’Andy Wharol.

Puis, nous arrêtons à la boutique le Quai des bulles. Que ce soit pour un cadeau ou pour se gâter soi-même, il y a là des savons et autres produits de toilette pour tous les goûts et types de peau. Sachez que tous les produits sont fabriqués de façon artisanale à base d’ingrédients naturels et biodégradables.

HipstamaticPhoto-532119093.904872

Avant de reprendre la route, un dernier arrêt s’impose au Germain Charlevoix, anciennement l’Hôtel La Ferme. Là, vous pourrez prendre un repas au restaurant Les Labours, un verre devant le foyer du Bercail situé dans le lobby ou passer quelques heures de détente au spa. Si l’envie vous prend de finalement passer une nuit de plus dans le secteur, sachez que les chambres y sont confortables et décorées de façon à la fois raffinée et douillette.

Plusieurs activités y sont offertes tout au long de l’année dont les populaires marchés du dimanche. Pour ce qui est de la période des Fêtes qui approche, il sera possible d’y visionner des classiques de Noël, de vous initier au kite des neiges et même d’assister à l’arrivée du père-noël en personne!

D’ailleurs, en fin de semaine, profitez-en donc pour visiter le Marché de Noël de Baie-Saint-Paul. C’est l’occasion de venir découvrir les environs, de rencontrer les artisans et producteurs locaux et de faire comme nous, des nouvelles trouvailles dans cette région qu’on se plait à redécouvrir encore et encore.


Crédits photos: Isabelle Rhéaume et Cynthia Roy
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s