KARINE PARISÉ. Vámonos!

Qui n’a jamais été émerveillé par le soleil de l’Espagne, les guitares, les robes à multiple volants flamboyants du Flamenco ainsi que les castagnettes, les éventails et les rythmes andalous? Mais qui a vraiment osé essayer de comprendre ce genre musical et cette danse envoûtante? Ici à Québec, Karine Parisé est une de celles qui travaille sans relâche à parfaire ses connaissances en danse Flamenco et à faire découvrir sa passion aux élèves de tous les niveaux. C’est en 2006 que j’ai osé ouvrir la porte pour la première fois de l’école de danse. Ma curiosité étant plus forte que mes connaissances rythmiques inexistantes, je fis la connaissance avec ma première professeure de Flamenco, Karine.

JFL15089

La passion de Karine pour la danse a débuté il y a longtemps. Le tout commence en Gaspésie alors qu’elle n’est âgée que de six ans. Elle y fait ses premiers pas de danse avec les Petits Ballets de New Carlisle. Plus tard, vers l’âge de 15 ans, alors qu’elle déménage dans la ville de Québec, elle continue son apprentissage en ballet classique et en danse moderne. Elle nous confie que pendant ses années de secondaire, elle dansait 4 soirs par semaines dans l’objectif d’être acceptée aux auditions du programme de formation de l’École de danse de Québec.  Elle intègre donc plus tard, au niveau collégial, cette formation où elle obtient son diplôme en 1998. Elle poursuit ensuite ses entrainements et c’est finalement par pure curiosité qu’elle en vient un jour à essayer le Flamenco. Elle a immédiatement le coup de foudre pour cette danse qu’elle qualifie comme ayant à la fois du caractère, du rythme, de l’élégance et de la sensualité. Karine réalise alors qu’elle a besoins de ce style pour s’exprimer pleinement en danse.

Lire la suite

Publicités

JULIEN LEBARGY. EST-CE QUE JE PEUX?

Nous avons visité Julien Lebargy, artiste multidisciplinaire en art visuel, dans son atelier de St-Romuald alors qu’il avait une remise importante de projet pour le lundi suivant et travaillait à la fois sur une maquette pour un concours d’un 1% pour la fin de l’automne. Malgré la température humide de canicule en ce vendredi après-midi et toutes les idées qui semblaient bourdonner dans sa tête, il a été d’une grande générosité de son temps et de ses expériences. C’est que bien que nous le connaissions déjà un peu, nous avons découvert un artiste au désir intense d’apprendre et d’enseigner en retour. Pour lui, l’art s’avère plus que tout une façon accessible pour tous et chacun de s’exprimer librement. Il ne semble exister aucune autorité pouvant te dire de faire quelque chose ou non. Alors, à: « est-ce que je peux? », Julien répond: « Tout doit être fait! »

Julien semble avoir toujours su appliquer ce principe dans ses choix de vie puisqu’il est loin d’avoir un parcours banal. Vivant la banlieue parisienne, après le Lycée il s’intéresse davantage aux sports et à la musique qu’aux autres matières académiques. Il rempli alors sa demande d’admission pour l’université en copiant sur celle de son voisin ne sachant trop pour quelle faculté il venait de faire la demande. Le hasard l’amène donc à poursuivre ses études en langues et civilisations étrangères. Il se rendra jusqu’à la maîtrise. C’est en 2006 que Julien décide de quitter la région parisienne et de s’éloigner de toutes les violences collectives qui surviennent alors dans les banlieues. Songeant à son amour pour la guitare et avec son intérêt à réinventer l’instrument, ses recherches l’amènent encore une fois un peu par hasard, sur le site Internet de l’École nationale de lutherie du Québec, située à Limoilou, où il se rendra et complètera son diplôme avec mention. Par la suite, c’est une rencontre avec une artiste qui le mènera à faire son DEC en sculpture au Cégep de Limoilou en partenariat avec la Maison des métiers d’art de Québec où il apprendra à maitriser les techniques de modelage, de taille et d’assemblage de différents matériaux. Ensuite, il poursuit ses créations artistiques en sculpture et peinture et a la chance de participer à l’élaboration des projets en collectivité avec d’autres artistes. Lire la suite

LE STUDIO DE DANSE MIRAGE SOUFFLE SES 5 BOUGIES.

C’est bientôt la rentrée, et oui, bientôt fini les 5 à 7 au soleil et les après-midis au bord de la piscine. Mais avec le début des classes vient aussi le début des cours et ateliers de soirs pour plusieurs d’entre nous. On s’est bien reposé tout l’été et on recommencera avec bonheur dès septembre de nouvelles routines de semaine. Pour nous, ce sera les cours de Flamenco, Baladi et Zumba qui reprendront. Et pour vous?

On vous a déjà présenté la talentueuse Maysam il y a quelques mois, propriétaire et professeure de danse au Studio de Danse Mirage. Aujourd’hui, elle vous invite à célébrer avec elle, les autres instructeurs, la troupe et tous les élèves, l’anniversaire du studio.

Lire la suite

NOTRE TOP 4 DES ENDROITS OÙ LUNCHER EN PLEIN AIR

Alors que quelques chanceux sont encore en congé, plusieurs d’entre nous sommes revenus au boulot pour de bon et aimons bien se dénicher des endroits où aller luncher dehors les jours de semaine pour faire durer le sentiment de vacances. Avez-vous envie de profiter des derniers rayons de soleil sur vos heures de midi ou encore durant les quelques week-ends chauds qu’il nous reste? Nous avons trouvé ces endroits tout au long de l’été que nous souhaitions partager avec vous. Et comme il y en avait trop, nous avons un peu triché, nous en avons combiné quelques-uns ensemble pour ce top 4!

HipstamaticPhoto-523301928.366239

Sur le bord du fleuve: Il y a d’abord la fameuse cour arrière du Festibière. Même si elle semble bien cachée derrière le restaurant Le Café du Monde, de toute évidence elle n’est pas un secret pour plusieurs. Lors des belles journées chaudes d’été, une foule de personnes y abonde sur l’heure du dîner pour déguster une bonne pinte de bière de microbrasserie et luncher bien assis les pieds dans les bassins d’eau. La musique, souvent latino, nous y fait presque sentir au bord de la plage quelque part dans le sud. Les fins de semaine les petites familles s’y rassemblent pour prendre une pause pendant que les enfants se rafraichissent et jouent un peu dans l’eau. Le service y est toujours amical et l’ambiance totalement festive.

Lire la suite

ON SURFE SUR LA VAGUE ARTISTIQUE ET CULTURELLE

Ça y est, on fête déjà notre 6 mois d’anniversaire de blogueuses! Alors que l’idée bourdonnait dans nos têtes depuis quelques mois déjà, nous avions pris le temps de parfaire nos connaissances en informatique et en réseaux sociaux avant de mettre en ligne officiellement, début février, ce qui deviendra notre passe-temps favori et dont nous sommes très fières, notre blogue!

Depuis, nous avons magasiné, nous avons visité des expositions d’art et des musées, nous avons vu des spectacles et du théâtre. Nous avons très bien mangés aussi!

 

Un brunch au Fun en bouche de Limoilou, nos tacos favorits du Deux22 et la dégustation de nouvelles pizzas chez Pizz’art

Lire la suite

AU QUAI? OK!

Puisque plusieurs d’entre vous êtes encore en vacances et que nous avons pensé que vous auriez peut-être envie de sortir de la ville le temps d’une journée et de découvrir un nouveau resto, nous avons eu envie de vous partager une idée d’escapade à St-Jean-Port-Joli, tout comme nous l’avons fait nous-mêmes pendant notre congé. Situé à environ 1h15 de Québec, ce beau village longeant le fleuve vous offre certainement pleins de belles découvertes à faire.

Plusieurs connaissent peut-être l’endroit par sa réputation, puisque plusieurs artisans du bois y travaillaient et y habitaient dans les années ’90. À l’époque, c’était une sortie plutôt populaire d’arpenter la rue principale du village pour y visiter les ateliers et les galeries d’art. Et bien sachez que plusieurs artistes, pour la plupart ébénistes et sculpteurs, y sont encore présents. Il est possible de voir ici la liste des artisans et d’accéder à leur sites web. Vous pouvez aussi tout simplement flâner dans le village et visiter les ateliers-boutiques.

HipstamaticPhoto-521660720.256444

Lire la suite

Le luxe d’être un homme chez Menzclub

Attention, gente masculine, cette publication s’adresse à vous tout particulièrement cette fois-ci (à moins que certaines filles aimeraient gâter leur homme?!?). C’est les vacances de la construction et plusieurs d’entre vous êtes en congé bien mérité. Pour les deux prochaines semaines, vous aurez surement mille et un projets. Sorties avec des amis, escapades en famille, idées de rénovations à la maison ou tout simplement envie de dévoiler vos qualités de bon cuisinier sur le bbq à vos invités. Mais que diriez-vous de vous offrir un moment privilégié et que pour vous? Vos blondes le font bien, elles, de temps à autres pour un massage ou une pédicure! Chez Menz Club vous pourriez vous faire chouchouter dans un environnement purement masculin et sans gêne. Là, vous aurez le choix de faire rafraichir votre coupe de cheveux, tailler ou raser votre barbe, et même d’en profiter pour vous offrir un massage capillaire ou un masque exfoliant. Pourquoi pas?

HipstamaticPhoto-520532511.484923

Lire la suite

Notre top 4 du FEQ

Oui, bien sûr, cette année il y a eu la fabuleuse P!nk puis Metallica, Muse et beaucoup d’autres spectacles qui nous en ont mis pleins les yeux et les oreilles. Il y en a eu certainement pour tous les goûts et de toutes les ampleurs dans le cadre de ce grandiose 50è anniversaire du Festival d’été de Québec. Maintenant que l’heureux marathon est terminé et que l’on a réussi à dormir notre nuit de 8 heures de sommeil, nous avions envie de vous présenter notre Top 4 du FEQ.  Voici des moments spéciaux, loin des grands rassemblements, que nous avons particulièrement appréciés pendant les 10 jours de ces célébrations.

HipstamaticPhoto-521482858.577108Antonin, la mascotte des Pop Up FEQ avec qui nous avons fait la connaissance lors de la prestation de Matt Holubowski.

Lire la suite